Le Maroc premier marché d'exportation pour la Wallonie en Afrique

24/06/18 à 09:04 - Mise à jour à 09:38

Source: Belga

Le Maroc est le premier marché d'exportation de la Wallonie en Afrique devant le Nigéria et l'Afrique du sud. Tous pays compris, il est le 37e marché de la Wallonie avec 98,5 millions d'euros d'exportations en 2017, en hausse de 9,5% par rapport à 2016. Le Maroc, porte d'entrée de l'Afrique à quelques kilomètres de l'Espagne et quelques heures de la Belgique, est d'ailleurs le marché cible de l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex) en 2018.

Le Maroc premier marché d'exportation pour la Wallonie en Afrique

Le port de Casablanca au Maroc © BELGA

L'an dernier, la Wallonie a exporté au Royaume chérifien pour 37,22 millions d'euros de produits alimentaires et tabac pour 27,56 millions d'euros de produits chimiques et pharmaceutiques, pour 11,21 millions d'euros de machines et équipements mécaniques/électroniques/électriques et pour 7,2 millions d'euros de métaux.

Le poids des produits alimentaires dans les exportations wallonnes vers le Maroc a explosé l'an dernier avec une croissance de plus de 1.000% passant de 2,64 millions d'euros en 2016 à 37,22 millions l'an dernier.

LIRE AUSSI: Une visite pour renforcer la coopération et valoriser les atouts de la Wallonie

La Wallonie a importé pour 31,67 millions de produits marocains l'an dernier, principalement des produits issus des industries chimiques (17,76 millions d'euros).

L'économie marocaine est en pleine diversification avec le développement d'infrastructure du nord au sud du pays permettant notamment de relier toutes les régions du pays d'une part et de relier, d'autre part, le Maroc à l'international. Le Maroc, pays francophone stable, est une véritable porte d'entrée en Afrique pour les investisseurs européens. Il bénéficie d'ailleurs d'un accord de libre-échange avec l'Union européenne.

Pays doté d'un sol généreux, environ un tiers de la population travaille dans l'agriculture qui contribue à 13,6% du PIB, selon les chiffres 2016 de la Banque Mondiale.

L'industrie contribue à près de 30% du PIB et est très diversifiée avec la chimie, l'automobile la logistique, l'aéronautique, l'électronique et les ports en plein essor. Le port franc de Tanger-Med, plate-forme logistique mondiale accueillant 800 entreprises et reliée à 174 ports dans le monde, est l'un des exemples les plus récent du virage marocain vers la diversification. Le port de Nadord West Med en construction viendra encore renforcer l'atout logistique du Maroc d'ici quelques années.

Enfin, le secteur tertiaire marocain contribue à 57% du PIB et emploie 46% de la population active. Il est très dynamique dans le tourisme, le secteur bancaire et la finance. Le Maroc a accueilli l'an dernier plus de 11 millions de touristes et est le second employeur du pays après le secteur agricole.

Autre atout non négligeable pour les relations multilatérales: la diaspora marocaine en Europe et en Belgique en particulier qui compte plus d'un demi-million d'habitants d'origine et/ou de nationalité marocaine. Cette diaspora contribue non seulement à l'économie des pays d'accueil mais aussi au Maroc qui bénéfice notamment de transferts de fonds de ses ressortissants.

Nos partenaires