Le manque à gagner fiscal des voitures de société est de 2 milliards par an

18/10/17 à 07:27 - Mise à jour à 07:27

Source: Belga

Les voitures de société coûtent 2 milliards par an en manque à gagner fiscal pour l'Etat, selon une étude réalisée pour le centre Brussels Studies et dont les résultats sont publiés dans Le Soir mercredi. A titre comparatif, ce montant équivaut à la moitié du budget total pour le RER

Le manque à gagner fiscal des voitures de société est de 2 milliards par an

© Getty Images/iStockphoto

En dépit de chiffres officiels fiables sur le système belge des voitures de société, l'étude évalue le parc à partir de divers indices et estime l'impact budgétaire de la politique d'avantage à la voiture de société.

Selon ces estimations, une voiture de taille raisonnable coûte en moyenne 3.500 euros au budget de l'Etat. "Cela représente un manque à gagner fiscal annuel de plus de deux milliards", explique Xavier May, chercheur à l'ULB. Or il manque actuellement un milliard pour terminer le RER dont le budget global se situe entre 3 et 4 milliards d'euros.

Le sytème pose aussi un problème d'équité fiscale. "Le système de la voiture de société est inéquitable et coûteux", poursuit le chercheur. "On sait que cela profite surtout à une certaine catégorie de personnes. C'est difficilement défendable, mais c'est ancré dans le système belge".

Nos partenaires