Le manifeste du MR et l'oubli volontaire de l'impôt

01/12/16 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Il est toujours intéressant de voir qu'un parti se préoccupe de définir sa doctrine sur le moyen ou le long terme, plutôt que de se limiter au petit combat quotidien. La démarche du MR, seul parti francophone au gouvernement, de faire voter par ses instances un nouveau Manifeste est donc en soi courageuse.

La lecture du texte, intitulé "Pour un libéralisme engagé" fait en revanche douter de la pertinence des deux termes utilisés : malgré l'usage constant du terme "les libéraux", par un parti qui, s'affirmant réformateur, a abandonné depuis longtemps la lettre L dans son cigle, l'affirmation libérale y est plus que terne. Quant à l'engagement, il permet difficilement une différenciation avec les autres partis.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires