Le Japon dénonce une politique commerciale américaine "déplorable"

04/06/18 à 11:37 - Mise à jour à 11:36

Source: Afp

La décision des Etats-Unis d'imposer à ses partenaires des taxes sur l'acier et l'aluminium pourrait avoir "un grave impact" sur l'ensemble du système commercial mondial, a estimé le gouvernement japonais lundi, jugeant la situation "déplorable".

Le Japon dénonce une politique commerciale américaine "déplorable"

© Reuters

"Nous craignons que les mesures de l'administration américaine, qui invoque la sécurité nationale, ne perturbent le marché mondial", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, alors que le G7 Finances s'est conclu ce week-end au Canada sur un constat de vive discorde entre Washington et ses alliés.

"Cela risque d'avoir un grave impact non seulement sur la coopération économique entre le Japon et les Etats-Unis, mais aussi sur le système de commerce multilatéral mondial régi par les règles de l'OMC (Organisation mondiale du commerce)", a insisté le porte-parole au cours d'un point de presse.

Le Japon, fort des liens de proximité noués par le Premier ministre Shinzo Abe avec le président américain Donald Trump, espérait convaincre son proche allié d'être exempté des nouveaux tarifs douaniers instaurés par les Etats-Unis sur l'acier et l'aluminium. Mais il n'a pas obtenu gain de cause et, pire, Washington envisage désormais des taxes sur les importations de véhicules et pièces détachées, secteur crucial pour l'économie japonaise.

"Il est extrêmement déplorable que la situation ne se soit pas améliorée même après que le Japon a fait part de ses inquiétudes aux Etats-Unis", s'est indigné M. Suga.

Le mois dernier, le Japon avait informé l'OMC qu'il était prêt à prendre des mesures de représailles sur des marchandises américaines à hauteur de 50 milliards de yens (390 millions d'euros au cours actuel). Ce montant correspondant à l'impact sur les exportations nippones des taxes douanières décidées par l'administration Trump.

Selon les statistiques les plus récentes, le Japon a enregistré en avril un excédent commercial de 615,7 milliards de yens (4,8 milliards d'euros) avec les Etats-Unis.

Nos partenaires