Le gouvernement wallon présente un budget en déficit de 450 millions d'euros

09/10/14 à 12:32 - Mise à jour à 12:35

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement wallon a présenté jeudi un budget 2015 en déficit de 450 millions d'euros, limité grâce à des reports d'investissements pour un montant de 340 millions d'euros et des réductions de dépenses publiques pour 310 millions d'euros.

Le gouvernement wallon présente un budget en déficit de 450 millions d'euros

Pour le vice-président cdH Maxime Prévot, il s'agit d'un budget de "sincérité, responsabilité et crédibilité" © Image Globe

Le gouvernement wallon a présenté jeudi un budget 2015 en déficit de 450 millions d'euros, limité grâce à des reports d'investissements pour un montant de 340 millions d'euros et des réductions de dépenses publiques pour 310 millions d'euros. Malgré des chiffres dégradés essentiellement par des facteurs externes, le gouvernement s'est abstenu de lever de nouvelles taxes, afin de préserver le pouvoir d'achat et éviter de casser la machine économique, a fait valoir le ministre-président wallon Paul Magnette.

Pour le vice-président cdH Maxime Prévot, il s'agit d'un budget de "sincérité, responsabilité et crédibilité", dont "l'impact peut paraître indolore, mais c'est la somme (des mesures) qui permet d'obtenir une masse critique".

Les efforts demandés à la SRWT (groupe TEC) et l'AWIPH (Agence pour l'intégration des personnes handicapées) sont modérés par une dotation complémentaire, tandis que le Plan Marshall est préservé.

Les postes d'économies les plus importants portent sur une réduction de 10% de la dotation des organismes d'intérêt public (OIP) sur trois ans (60 millions), celle des subventions facultatives (55,5 millions) et des subventions réglementées (32,2 millions).

Les remplacements partiels dans la fonction publique pèsent 8 millions d'euros, la réduction de 1,5% de la valeur des points APE (Aide à la promotion de l'emploi) 10 millions.

Pour préserver l'emploi, "à chaque ministre désormais d'aller voir là où l'on touche le moins à l'indispensable", a commenté M. Magnette.

En savoir plus sur:

Nos partenaires