Le franc suisse flambe

05/08/11 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

Source: Trends-Tendances

Conséquence de la crise des dettes souveraines, la monnaie helvète ne cesse de s'apprécier par rapport à l'euro et au dollar. A tel point que son rôle de valeur refuge devient handicapant pour l'économie suisse.

Le franc suisse flambe

© Getty Images/Goodshoot RF

La crise partie d'Athènes fait une autre victime. Et non des moindres puisqu'il s'agit de la Suisse. En un an, la monnaie helvète a gagné près de 20 % par rapport à la devise européenne, flirtant avec la barre de 0,88 euro en ce début du mois d'août. L'appréciation est encore plus palpable face au billet vert. Au cours de la même période, le franc s'est apprécié de 30 % par rapport au billet vert.

L'effet franc fort
Problème : les exportations suisses souffrent de cette vigueur du franc. En témoignent les résultats semestriels, inférieurs aux attentes, présentés dernièrement par une série d'entreprises suisses. Ainsi, le groupe chimique Lonza juge que le franc fort lui a fait perdre 44 millions en termes de vente, au cours de ces six premiers mois de l'année. Credit Suisse, l'une des principales banques du pays, estime pour sa part que cette vigueur a réduit son bénéfice de 637 millions de francs par rapport au premier semestre 2010. Quant au fabricant de montres Swatch, il a mis en garde les analystes contre un effet "franc fort" qui pourrait peser sur son second semestre, malgré des performances supérieures aux attentes entre début janvier et fin juin. Pendant ce temps-là, les produits made in USA profitent, eux, de la faiblesse de la monnaie américaine pour gagner des parts de marché à l'étranger.

Les raisons de cette survalorisation du franc suisse par rapport à l'euro et au dollar, on les connaît. Avec des obligations d'Etat européennes qui ne sont plus considérés comme des actifs sans risque et un relèvement du plafond de la dette US qui suscite l'inquiétude depuis plusieurs mois, les investisseurs se ruent sur les ultimes valeurs sûres que sont l'or et le franc suisse. Et pour cause. Avec ses excédents budgétaires, une dette publique largement sous contrôle, une solide croissance économique, quasiment pas d'inflation et un chômage en baisse, la patrie d'Henri Dunant a de quoi faire rêver par les temps qui courent. Au point donc pour le havre de paix suisse d'être victime de son propre succès.

Sébastien Buron

Le franc suisse atteint un nouveau record face à l'euro Le franc suisse a connu un nouvel accès d'appréciation dans la nuit de jeudi à vendredi. Il a notamment inscrit un nouveau niveau record face à l'euro, ce dernier s'affaiblissant pour ne plus valoir que 1,0708 franc. Cette nouvelle marque remonte à 1h00 vendredi. Le précédent record avait été atteint mercredi matin juste avant l'annonce de l'intervention de la Banque nationale suisse (BNS), malgré un sursaut éphémère au dessus de 1,11 franc. Vendredi à 8h00, la monnaie unique européenne valait 1,0812 franc. Le dollar quant à lui s'est approché de son record sans pour autant le battre. Dans la nuit de jeudi à vendredi toujours, au même moment, il s'échangeait à 76,16 centimes avant de se redresser à 76,62 centimes vers 8h00. Le plus bas historique remonte à mercredi matin également, à 76,08 centimes.

(Belga)



En savoir plus sur:

Nos partenaires