Philippe Ledent
Philippe Ledent
L'opinion de Philippe Ledent, senior economist chez ING Belgique, chargé de cours à l'UCL.
Opinion

16/11/17 à 13:00 - Mise à jour à 17/11/17 à 10:09
Du Trends-Tendances du 02/11/17

Le FMI place le climat comme un des points centraux de la conjoncture mondiale

Le Fonds Monétaire international (FMI) a récemment publié son rapport annuel World Economic Outlook. La lecture, même rapide, de ce rapport n'est jamais dénuée d'intérêt.

D'une part, le FMI dresse dans le premier chapitre de son rapport un bilan de santé de l'économie mondiale. D'une année à l'autre, cela permet de se rendre compte des évolutions marquantes, des changements dans les rapports de force entre les différentes économies, mais aussi des risques qui pèsent sur le scénario. Par ailleurs, trois à quatre thématiques sont abordées dans les chapitres suivants. Le choix des thématiques n'est pas anodin : il reflète ce que le FMI considère aujourd'hui comme des points centraux de la conjoncture ou de la structure économique mondiale. Cette année, trois thématiques sont abordées : la faible croissance des salaires (dont les raisons font l'objet d'importants débats entre les économistes), les politiques fiscales (un grand classique des dernières années) et l'impact des changements climatiques....

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires