Le fisc ouvre la chasse aux revenus étrangers

15/04/16 à 08:34 - Mise à jour à 08:35

Source: Belga

Les Belges travaillant à l'étranger comme cadres ou qui réclament une réduction d'impôts sur des revenus d'origine étrangère peuvent s'attendre à un contrôle supplémentaire de leur déclaration d'impôts, écrivent vendredi De Standaard, Het Nieuwsblad, De Tijd et Gazet van Antwerpen.

Le fisc ouvre la chasse aux revenus étrangers

La Tour des Finances à Bruxelles © BELGA/Eric Lalmand

Les personnes ne déclarant pas leurs revenus provenant de biens immobiliers en Belgique et à l'étranger ou déduisant des dons sans attestation fiscale risquent également de tomber dans le collimateur du fisc.

Du côté des entreprises, un focus particulier est mis sur la présence d'une caisse intelligente dans le secteur de l'horeca, le respect des obligations en matière de TVA et les faillites suspectes.

Le SPF Finances annonce chaque année à quelles pratiques le service des déclarations d'impôts prêtera une attention toute particulière. D'après le rapport annuel des Finances, ce genre de contrôles approfondis et annoncés a rapporté 295 millions d'euros en 2014.

En savoir plus sur:

Nos partenaires