Le fisc belge, un nouveau régime de la terreur ?

27/02/18 à 13:23 - Mise à jour à 13:23
Du Trends-Tendances du 22/02/18

Le fisc a enrôlé en 2017 plus de 2 milliards d'amendes et d'impôts supplémentaires. La conséquence des échanges d'informations internationaux, de la recrudescence des contrôles, mais aussi d'une plus grande agressivité...

A la fin de l'an dernier, dans les colonnes du Soir, le ministre des Finances Johan Van Overtveldt affichait un grand sourire en égrenant les records établis par l'inspection spéciale des impôts en 2016 : " 2.500 dossiers ont été ouverts. Premier record. On a enrôlé pour 1,8 milliard sur l'année. Autre record. Et on a véritablement encaissé 255 millions d'euros, troisième record. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires