"Le financement des pôles de compétitivité n'est pas remis en question", assure Marcourt

31/07/14 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Trends-Tendances

Le ministre wallon de l'Economie dément toute éventualité d'un gel des appels à projets durant deux ans.

"Le financement des pôles de compétitivité n'est pas remis en question", assure Marcourt

© Belga

"Il n'est évidemment pas question de réduire les moyens dédicacés aux pôles de compétitivité en Wallonie", a fait savoir ce jeudi le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS), démentant ainsi une information publiée par L'Echo. Cette éventualité n'a même jamais été envisagée par les négociateurs de l'accord de gouvernement, précise le ministre.

L'Echo évoquait un gel des appels à projets pour 2015 et 2016, les deux années budgétairement les plus rudes pour la Wallonie. Marcourt assure qu'il n'y a "aucune décision en ce sens". "Je rassure, si besoin est, les porteurs de projets : les moyens budgétaires nécessaires à la réalisation des projets retenus seront bel et bien là", ajoute-t-il.

La trajectoire budgétaire inclut le financement des projets sélectionnés en juin dernier et une enveloppe existe aussi pour le 12e appel à projets, pour lequel le jury se réunira cet automne.

Cela étant, il est probable que le fonctionnement des pôles de compétitivité sera adapté au cours de cette législature, pour des raisons budgétaires sans doute mais aussi d'efficacité économique. "La politique des pôles va être l'objet, dans les mois à venir, d'une évaluation globale à la lecture de laquelle des ajustements, s'il échait, seront opérés", conclut en effet Jean-Claude Marcourt. Le maintien ou non d'un pôle dédicacé aux technologies vertes (Greenwin) sera abordé lors de cette évaluation.

Christophe De Caevel

En savoir plus sur:

Nos partenaires