Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

30/11/16 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

'Le fascinant programme de Donald Trump'

La fin de l'année est l'occasion pour les investisseurs de faire le point sur le rendement de leur épargne. Ceux qui comptent uniquement sur leur livret vert savent qu'il n'y a, hélas !, rien à espérer...

'Le fascinant programme de Donald Trump'

© REUTERS

Dès lors que la plupart des livrets d'épargne rapportent moins que l'inflation et en tenant compte des frais bancaires, on peut dire sans risque de se tromper que pour la majorité des épargnants le rendement sera négatif. Et quant à ceux qui ont la possibilité, ou simplement osent investir en Bourse, tout dépend dans quoi ils ont investi. S'ils ont écouté les experts, ils auront misé sur les marchés européens. Or, en cette fin d'année, le bilan des Bourses européennes est plutôt négatif. Mais le pire, c'est que l'élection de Donald Trump est encore venue compliquer la donne, ce qui prouve que ce qui se passe aux États-Unis a toujours un impact sur le reste du monde.

Donc, oui, Donald Trump a un impact sur votre portefeuille. Les plus optimistes diront qu'il sera positif, car il va redonner du pouvoir d'achat aux Américains en baissant les impôts. Et il va relancer l'inflation, car il a répété qu'il investirait massivement dans les infrastructures aux États-Unis. La Bourse, après s'être moquée de lui, vote maintenant massivement en faveur de son programme, ce qui prouve qu'en Bourse, les vérités d'aujourd'hui ne seront plus celles de demain. Mais justement, avec Trump, on ne sait jamais.

Et d'autres experts se focalisent sur la partie négative de son programme économique. Celle qui vise à punir les Chinois en augmentant les tarifs sur leurs exportations. S'il devait mettre en application cette menace, alors c'est l'économie mondiale qui risque d'être chamboulée. Pourquoi ? Parce que les Chinois ne se laisseront pas faire, et prendront aussi des mesures de rétorsion. Ils pourraient par exemple laisser leur monnaie se déprécier pour compenser la hausse des taxes à l'exportation, et là, on filerait tout droit vers une belle guerre commerciale et une tout aussi belle guerre des devises.

Partager

Ce qui fascine avec le programme de Trump, c'est que chacun en fait ce qu'il veut

En fait, ce qui fascine avec le programme de Trump, c'est que chacun en fait ce qu'il veut, on peut décider de chausser des lunettes roses, comme le font les Bourses en ce moment, où décider de ne voir que les aspects négatifs.

À ce propos, ceux qui suivent l'actualité en Italie savent qu'un référendum aura lieu ce 4 décembre. À lire certaines études économiques, on y apprend que si l'actuel Premier ministre Matteo Renzi devait être désavoué, il y aurait huit banques qui tomberaient en faillite... Si c'est le cas, ce n'est pas de bon augure, car après la Grèce, ce n'est pas le moment de voir l'Italie - qui je le rappelle est la 3e économie de la zone euro - nous faire replonger dans le scénario de l'année 2008 ou 2011. On a déjà donné, merci, n'en rajoutez plus, svp. Mais bon, comme les électeurs en ce moment ont décidé de désavouer la plupart des gouvernements, nous ne sommes pas à l'abri d'une surprise du chef.

La Bourse restera donc comparable aux montagnes russes car, rassurez-vous, si ce n'est pas l'Italie qui vous donne le tournis, ce sera demain la Grande-Bretagne avec la mise en place du Brexit, ou ce seront les élections en France ou en Allemagne. L'année 2016 n'est pas encore terminée qu'on nous annonce déjà une année 2017 très tumultueuse, pour changer quoi !

Nos partenaires