Le "dossier grec" fait plonger l'euro

24/03/10 à 09:20 - Mise à jour à 09:20

Source: Trends-Tendances

L'Allemagne et la France pourraient s'accorder sur un soutien financier du FMI. Une solution perçue par les marchés comme un signe de faiblesse de l'Europe. Conséquence immédiate : l'euro a chuté mercredi à son niveau le plus bas depuis 10 mois.

Le "dossier grec" fait plonger l'euro

© Jupiter

L'euro a chuté mercredi à son niveau le plus bas depuis 10 mois. En matinée, la monnaie européenne s'échangeait contre 1,3408 dollar, son taux le plus faible depuis mai dernier. Un dollar valait ainsi 0,7458 euro mercredi matin.

La chute de l'euro résulte des différends politiques concernant un soutien financier à la Grèce. Il semble finalement que l'Allemagne et la France pourraient tomber d'accord sur un soutien financier du FMI. Sur les marchés, la solution FMI est perçue comme un signe de faiblesse de l'Europe.

Le franc suisse touche un plus haut historique sous 1,43 CHF pour un euro

La monnaie helvétique a grimpé hier mardi à un plus haut historique, sous 1,43 franc pour un euro, un niveau jamais touché depuis le lancement de la monnaie unique européenne en 1999. Et ce, en dépit de commentaires de la Banque nationale suisse, dont le président, Philipp Hildebrand, avait réitéré plus tôt mardi la volonté de l'institution de "s'opposer résolument à une appréciation excessive du franc" : "On ne peut totalement exclure, pour la Suisse, des risques de déflation en cas de nouveaux chocs externes. Un tel choc serait par exemple une appréciation excessive du franc suisse face à l'euro."

Philipp Hildebrand a prévenu que la BNS n'allait pas "laisser un risque de déflation se matérialiser" en raison d'une augmentation de la valeur du franc suisse. L'institution avait cependant préparé la semaine dernière les marchés à un arrêt de ses interventions qui ont permis jusqu'ici d'enrayer une hausse trop brutale de sa monnaie.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires