Le diesel bientôt plus cher que l'essence?

17/04/12 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Trends-Tendances

Le diesel pourrait être plus taxé et devenir moins attractif que l'essence.

Le diesel bientôt plus cher que l'essence?

© Thinkstock

Le parlement européen doit se prononcer ce jeudi sur un projet de révision de la fiscalité des carburants, selon les journaux du groupe Sud Presse.

Actuellement, les carburants sont taxés sur leur volume. Si le parlement adopte le projet de révision, les accises seraient calculées selon le facteur de puissance et selon les émissions de CO2. Les accises minimales pour le diesel dépasseraient celles fixées pour l'essence. De plus, les Etats devraient respecter les écarts entre les niveaux minima de taxation. Le diesel serait donc systématiquement plus cher que l'essence, soulignent les journaux. Une période de transition serait prévue jusqu'en 2023.

Le parlement européen ne pourra que donner un avis sur le projet. La décision finale appartient au conseil des ministres, qui doit l'adopter à l'unanimité.

La Fédération pétrolière belge est favorable au projet car il permettrait de rééquilibrer les demandes. En effet, le diesel est majoritairement importé de Russie et l'essence doit parfois être exportée vers les Etats-Unis.

Actuellement, 83 pc des automobilistes belges roulent au diesel, selon Sud Presse.

La consommation de diesel diminue

La consommation de diesel en Belgique a connu une baisse l'an dernier. Au début de 2011, on évoquait encore une augmentation de près de 5 % par rapport à 2010 mais à la fin de l'année, cette hausse était gommée, rapportent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad sur base de chiffres récents de la Fédération pétrolière belge.

La FPB suppose que la forte hausse du prix du diesel, combinée aux augmentations des accises, explique la baisse de la consommation. Les professionnels internationaux du transport réfléchissent désormais à deux fois avant de faire un plein en Belgique, affirme Bernard Claeys, porte-parole de la Fédération.

La hausse du prix semble aussi avoir un impact sur la "diésélisation" du parc automobile belge.

Ce n'est pas la première fois que la consommation de diesel diminue en Belgique. Ce fut déjà le cas en 2008, en pleine crise économique. Le phénomène semblait alors temporaire mais selon Bernard Claeys, il est fort probable que la baisse de 2011, elle, se poursuivra.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires