Le déficit public de la Grèce pire que prévu

26/04/11 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Trends-Tendances

En 2009, le déficit de la Grèce avait atteint 15,4 % du PIB, et la dette 127,1 %. En 2010, la seconde s'est creusée à 142,8 %, tandis que le premier s'améliorait nettement (10,5 %)... mais pas autant qu'espéré.

Le déficit public de la Grèce pire que prévu

© Bloomberg

Le déficit public de la Grèce a atteint 10,5 % du produit intérieur brut en 2010, soit plus que les 9,4 % estimés jusqu'ici par le gouvernement grec, a indiqué mardi Eurostat, l'institut statistique européen.

La dette est quant à elle montée à 142,8 % du PIB, contre 142,5 % prévus jusque-là, a ajouté Eurostat, qui publie les chiffres de déficit et de dette pour 2010 notifiés par les Etats de l'UE.

Fin mars, Georges Papaconstantinou, ministre grec des Finances, avait prévenu que le déficit public de la Grèce pour 2010 serait "très probablement" supérieur au pourcentage estimé de 9,4 % du PIB, retenu pour base par la loi de finances 2011. En 2009, le déficit de la Grèce avait atteint 15,4 % du PIB, et la dette 127,1 %, rappelle Eurostat.

La presse grecque avait indiqué en mars qu'un audit mené par des cadres d'Eurostat à Athènes avait révélé un déficit de 500 millions d'euros dans les comptes des caisses publiques de retraites, à la place d'un excédent de 900 millions d'euros précédemment comptabilisé. La presse indiquait alors qu'une confirmation de ces données ferait grimper le déficit public grec 2010 à plus de 10 % du PIB.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires