Le coût exorbitant de la collecte d'impôts en Belgique

13/08/15 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Belga

Le coût pour percevoir les impôts en Belgique est parmi les plus élevés de tous les pays industrialisés, ressort-il d'un coup de sonde de l'OCDE que relaient De Tijd, De Morgen et Het Laatste Nieuws jeudi.

Le coût exorbitant de la collecte d'impôts en Belgique

© istock

Le coût administratif de la perception des impôts s'élève en Belgique à 0,304% du produit intérieur brut (PIB). La Belgique se classe en troisième position des pays industrialisés, selon le rapport Tax Administration 2015 de l'OCDE. Seuls la Hongrie (0,423%) et les Pays-Bas (0,322%) la précède.

Pour évaluer l'efficacité du système fiscal, son coût doit être comparé aux revenus perçus par le fisc. La Belgique s'en tire un peu mieux. Les coûts de perception s'élèvent en Belgique à 1,17% des revenus perçus. Le Japon (1,74%), la Pologne (1,6%), la Slovaquie (1,43%), l'Allemagne (1,35%) et la République tchèque (1,31%) font moins bien.

La Suède est, avec 0,39%, le meilleur élève de la classe, suivie de près par la Norvège, avec 0,41%.

L'OCDE ne donne que des explications générales à l'inefficacité du système belge de perception des impôts: un réseau relativement étendu de bureaux locaux des impôts, une organisation vieillissante et des investissements assez bas dans les technologies informatiques. Selon Michel Maus, professeur de fiscalité, la législation fiscale, particulièrement complexe, cause aussi ce manque d'efficacité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires