Le coût des désastres naturels a triplé en 40 ans

10/05/11 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Trends-Tendances

Les désastres naturels pourraient amputer les richesses mondiales de plus de 1.500 milliards de dollars en raison des risques économiques accrus des catastrophes, indique un rapport de l'ONU publié mardi.

Le coût des désastres naturels a triplé en 40 ans

© Reuters

Selon le document diffusé à l'occasion de la troisième Conférence de l'ONU sur la réduction des risques de catastrophes, qui démarre mardi à Genève, les risques économiques liés aux désastres ont triplé ces 40 dernières années, passant de 525,7 milliards de dollars à 1.580 milliards.

Le potentiel de pertes économiques pour les pays riches provoquées par des inondations a augmenté de 160 % en 30 ans, alors que, pour les cyclones, il a flambé de 262 %, indique encore le document.

"Les pertes issues des catastrophes sont souvent aussi importantes que celles subies par un pays à cause d'une forte inflation ou d'un conflit armé", insiste Andrew Maskrey, coordinateur du rapport. Les pays les plus exposés sont ceux à faibles et moyens revenus, en raison notamment du développement rapide d'infrastructures, dont beaucoup ne sont pas suffisamment robustes.

Ce coût économique, longtemps négligé, rend encore plus cruciale la nécessité de mieux préparer le monde à des événements dramatiques, comme les catastrophes naturelles, qui devraient augmenter en raison des changements climatiques, poursuivent les experts de l'organe de l'ONU chargé de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes (UNISDR).

Ils rappellent dans leur rapport que le nombre annuel moyen des catastrophes provoquées par des cyclones, ces 40 dernières années, a triplé, frappant également un plus grand nombre de pays. De même, selon eux, les risques de sécheresse et leurs conséquences sur l'agriculture sont sous-estimés.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires