Le climat des affaires belge en perte de vitesse selon la Banque Mondiale

29/10/13 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Trends-Tendances

Le climat des affaires s'est dégradé en Belgique l'année dernière, conclut la Banque mondiale dans son rapport annuel controversé "Doing business" publié mardi.

Le climat des affaires belge en perte de vitesse selon la Banque Mondiale

© Reuteurs

La Belgique a concédé quatre places au classement et occupe cette année la 36ème place. Il a été moins facile l'an dernier de créer une entreprise ou d'obtenir un permis de construire ou des crédits, selon la Banque mondiale.

Singapour est selon la Banque mondiale le pays au climat le plus amical pour les entrepreneurs. Tout comme l'an dernier, le top 5 est formé de Hong Kong, la Nouvelle-Zélande, des Etats-Unis et du Danemark. La République centrafricaine a laissé sa dernière place au Tchad cette année. L'Ukraine (112ème), le Rwanda (32ème) et la Russie (92ème) sont les pays ayant mené le plus de réformes entre juin 2012 et juin 2013 pour améliorer le climat des affaires. Au total, les auteurs de l'étude ont perçu des améliorations dans 114 pays. C'est 18% de mieux que l'année précédente.

La Banque mondiale évalue sur base de 10 indicateurs notamment la facilité pour créer une entreprise et l'ouverture d'un pays à la concurrence internationale. Elle examine aussi les lois fiscales et la législation en matière de faillite.

Nos partenaires