Le chômage au plus bas depuis dix ans

04/08/11 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Trends-Tendances

Selon les indicateurs trimestriels de l'ONEm, les chiffres du chômage sont revenus à un de leurs niveaux les plus bas des 10 dernières années.

Le chômage au plus bas depuis dix ans

Après plusieurs trimestres consécutifs de baisse, le chômage a continué sa décrue au deuxième trimestre 2011 pour revenir à un de ses niveaux les plus bas des dix dernières années, relève l'Office national de l'emploi (ONEm) dans ses indicateurs trimestriels du marché du travail publiés ce jeudi.

Entre le deuxième trimestre 2010 et le deuxième trimestre 2011, le nombre de chômeurs temporaires a diminué de 27,8% tandis que le nombre de chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi a baissé de 5,1% (8,4% en Flandre, 4,3% en Wallonie et 0,3% à Bruxelles).

Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans est pour sa part en baisse de 12% en glissement annuel. Pour les chômeurs de plus de 50 ans, on observe une stabilisation (+0,3%).

La décrue du chômage, amorcée il y a un an, s'est depuis lors accentuée de trimestre en trimestre: -1,4% au 3e trimestre 2010, -1,9% au 4e trimestre 2010, -4% au premier trimestre 2011 et -5,1% au deuxième trimestre 2011 par rapport aux trimestres correspondants de l'année précédente.

"Globalement, les chiffres du chômage indemnisé ont pratiquement retrouvé leur niveau d'avant la crise. Dans une perspective historique, ils sont même parmi les plus bas des 10 dernières années", relève l'ONEm. Le nombre de chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi a seulement été plus bas en 2002 et 2008. Et le ratio des chômeurs complets et des prépensionnés indemnisés par rapport à la population en âge de travailler (8,6%) est le plus bas de la décennie.

Moins de prépensionnés Autre élément relevé par l'ONEm : le nombre de prépensionnés a diminué au deuxième trimestre à un an d'écart. Une baisse, certes très légère (-0,5%), mais qui est la première depuis 2005 et s'observe surtout pour les 50 à 54 ans (-16,5%). La diminution est de 4,3% pour les 55 à 59 ans alors que le nombre des prépensions a augmenté de 1,7% pour les 60-65 ans.

"Cette évolution du nombre de prépensionnés a aussi été influencée jusqu'à présent à la hausse par le relèvement de 60 à 65 ans de l'âge de la pension des femmes et par la forte augmentation de la population active dans la tranche d'âge des 50 à 65 ans (+62% depuis 2000)", constate encore l'étude.

Enfin, l'ONEm remarque une augmentation au deuxième trimestre, toujours sur base annuelle, du nombre de travailleurs embauchés dans des programmes d'activation des allocations de chômage (+35,1%), essentiellement sous l'effet du plan win-win (85.457 contrats conclus au 30 juin 2011), une augmentation du recours au régime des titres-services (+11,7%) ainsi qu'une augmentation du nombre de travailleurs qui utilisent les formes spécifiques d'interruption de carrière (+3,9%).

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires