Le Canada et la Chine vont négocier un accord de libre-échange

23/09/16 à 11:56 - Mise à jour à 11:55

Source: Afp

Le Canada et la Chine ont décidé d'ouvrir des négociations bilatérales en vue d'aboutir à un accord de libre-échange, a annoncé jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Le Canada et la Chine vont négocier un accord de libre-échange

Li Keqiang et Justin Trudeau. © Reuters

"Nous avons décidé d'ouvrir les discussions exploratoires en vue d'un accord de libre-échange entre le Canada et la Chine" afin de doubler le commerce bilatéral d'ici 2025, a déclaré le Premier ministre à l'occasion de la visite à Ottawa de son homologue chinois Li Keqiang.

Pour le Premier ministre chinois, "la Chine et le Canada ont des intérêts communs profonds et de bonnes relations". Le gouvernement chinois "se tient prêt à travailler avec le Canada pour explorer et étudier la manière d'oeuvrer ensemble à une zone de libre-échange".

"Nous vivons une époque qui voit beaucoup d'anxiété de part le monde et c'est pour cela que nous voulons accroitre la prospérité de nos populations avec le libre-échange", a souligné M. Trudeau. "Il y a un énorme potentiel inexploité dans notre relation commerciale".

Les deux dirigeants, qui s'étaient rencontré à Pékin au début du mois, ont également convenu d'instituer des sommets annuels des Premiers ministres de leurs deux pays.

Il a en outre été décidé d'ouvrir complètement le marché chinois aux exportateurs canadiens de canola (colza OGM) d'ici 2020. Cette question constituait un irritant majeur pour Ottawa depuis que la Chine avait décidé cet été d'imposer de nouvelles règles phytosanitaires sur ses importations de canola afin de protéger ses propres récoltes -- au risque de pénaliser les ventes (2 milliards de dollars annuels) du Canada, premier exportateur mondial. Cette mesure avait finalement été suspendue par Pékin, le temps de la mise en place d'un accord à long terme.

En outre, Li Keqiang a annoncé que la Chine a consenti à ouvrir complètement, dès à présent, son marché à la viande de boeuf canadien.

La Chine est le deuxième partenaire commercial du Canada, derrière le voisin américain, avec des échanges ayant dépassé 85 milliards de dollars canadiens l'an dernier (58,4 milliards d'euros).

En savoir plus sur:

Nos partenaires