Le Bureau international du travail craint une recrudescence de l'agitation sociale

31/10/11 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Source: Trends-Tendances

L'économie mondiale est sur le point d'entrer dans une nouvelle crise de l'emploi, plus profonde que la précédente, a averti lundi le Bureau international du travail (BIT).

Le Bureau international du travail craint une recrudescence de l'agitation sociale

© Image Globe

L'organisation met en garde contre une recrudescence de l'agitation sociale. Les données les plus récentes montrent que près des deux tiers des économies avancées et la moitié des économies émergentes et en développement connaissent un ralentissement de l'emploi, a affirmé le directeur de l'Institut international d'études sociales (IIES) du BIT Raymond Torres.

Selon le rapport du BIT sur le travail dans le monde, 80 millions d'emplois devront être créés ces deux prochaines années si l'on veut renouer avec les taux d'emploi d'avant la crise (2007). Cependant, le ralentissement récent de la croissance fait craindre que l'économie mondiale ne puisse créer que la moitié des emplois nécessaires, soit 40 millions.

Le chômage dans le monde dépassait déjà à fin 2010 les 200 millions de personnes et ce chiffre ne devrait pas baisser en 2011, a précisé Raymond Torres. Dans plus de 45 pays sur les 118 étudiés, le risque d'agitation sociale s'amplifie.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires