Le Bureau du Plan prévoit une croissance de 1,6% en 2017 et en 2018

08/06/17 à 16:04 - Mise à jour à 18:20

Source: Belga

La croissance de l'économie belge s'établirait à 1,6% tant en 2017 qu'en 2018, a indiqué jeudi le Bureau du Plan dans un communiqué, avançant que "la conjoncture européenne apparaît actuellement plus robuste qu'anticipé après le référendum sur le Brexit".

Le Bureau du Plan prévoit une croissance de 1,6% en 2017 et en 2018

© istock

Au cours de ces deux années, la croissance serait principalement soutenue par la consommation des particuliers et les investissements des entreprises, et l'emploi progresserait de 105.000 unités.

En février, le Bureau du Plan avait annoncé une prévision de la croissance de l'économie belge de 1,4% en 2017, après celle de 1,2% de 2016.

"La croissance de l'économie belge a été soutenue au quatrième trimestre de 2016 et s'est encore intensifiée au premier trimestre de 2017. La conjoncture devrait évoluer favorablement au cours des prochains trimestres, grâce à la dynamique de la demande intérieure", souligne l'institution jeudi.

La croissance des exportations belges est soutenue, en 2017 et 2018 (4,0%), par l'évolution favorable des coûts intérieurs, grâce aux mesures prises par le gouvernement afin de limiter le coût du travail.

L'an dernier, le revenu disponible réel des particuliers a progressé de 0,9%. Une croissance plus soutenue est attendue pour 2017 (1,2%) et davantage encore pour 2018 (1,9%). Quant à l'inflation, elle ralentirait, passant de 2,0% en 2016 à 1,5% en 2018.

Enfin, l'emploi progresserait de 1,2% en 2017 et 1,0% en 2018, ce qui représente, cumulativement pour les deux années, une création nette de quelque 105.000 unités. Le nombre de salariés dans le secteur marchand augmenterait de 89.000 unités. Le nombre de travailleurs indépendants continuerait aussi de progresser (de 19.000 unités). En revanche, le nombre d'emplois publics diminuerait de près de 3.000 unités. Le taux de chômage diminuerait également, passant de 8,5% en 2015 à 6,6% en 2018.

Dans une réaction, la ministre du Budget, Sophie Wilmès, s'est réjouie de ces nouvelles prévisions du Bureau du Plan, y voyant un signe supplémentaire que la politique gouvernementale va dans la bonne direction. "Ces chiffres confirment une fois de plus que l'action du gouvernement fédéral porte ses fruits, particulièrement en matière de création d'emplois, malgré toutes les contre-vérités qu'on a pu lire ou entendre sur le sujet. C'est un contexte favorable pour la poursuite du travail d'assainissement budgétaire. Il faudra veiller à ce que les efforts qui doivent encore être fournis, ne freinent pas la relance économique qui se concrétise dans notre pays", a-t-elle souligné.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos