Le budget flamand à l'équilibre en 2013, les syndicats mécontents

24/09/12 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Trends-Tendances

Le budget de la Flandre sera à nouveau en équilibre en 2013, a indiqué le ministre-président flamand, Kris Peeters, dans sa déclaration de septembre, marquant la rentrée politique, devant le parlement flamand, réuni à Bruxelles.

Le budget flamand à l'équilibre en 2013, les syndicats mécontents

© Belga

Ce budget ne comportera aucun impôt nouveau et l'équipe de M. Peeters a décidé d'économiser à nouveau sur les salaires et les frais de fonctionnement de l'administration flamande.

Un certain nombre de mesures nouvelles sont "gelées" jusqu'au prochain contrôle budgétaire, a précisé M. Peeters (CD&V).

Les syndicats flamands mécontents des nouvelles économies annoncées

Les trois syndicats des services publics, mais aussi l'association Gezinsbond (l'équivalent flamand de la Ligue des familles) ont exprimé lundi leur mécontentement face à l'annonce de mesures d'économies par le ministre-président flamand, Kris Peeters.

"Il est inacceptable de couper ainsi à nouveau de manière linéaire dans les frais de fonctionnement et dans les moyens consacrés au personnel des agences et des départements" flamands, ont affirmé les trois syndicats ACV (chrétien), ABVV (socialiste) et ACLVB (libéral) dans un communiqué conjoint.

Ils réagissaient à l'annonce d'une réduction des frais de personnel d'un pour cent faite lundi par M. Peeters lors de sa "déclaration de septembre".

"Il est grand temps d'arrêter la privatisation rampante et coûteuse qui est en cours", ont ajouté les trois syndicats.

Le syndicat chrétien ACV-Openbare Diensten (pendant flamand de la CSC-Services publics) avait déjà auparavant qualifié de "dépréciation des fondamentaux de l'appareil public" la réduction des frais de personnel d'un pour cent envisagée par l'équipe de M. Peeters.

"Les services de l'administration flamande ont déjà dû avaler 5, puis 6 et maintenant 7% d'économies. Entre-temps, le seuil limite de la qualité des services publics a été franchi depuis longtemps. Oser affirmer maintenant que l'objectif est de +rendre l'administration plus efficace" apparaît comme extraordinairement cynique", avait souligné un dirigeant de l'ACV, Christoph Vandenbulcke, dans un communiqué.

L'association Gezinsbond a pour sa part dénoncé une autre mesure annoncé lundi par M. Peeters: le - nouveau - report de l'octroi d'une prime destinée aux enfants de 0 à trois ans.

Elle a affirmé être lassée d'"une politique d'annonce", rappelant que l'introduction de cette mesure avait déjà été plusieurs fois reportée. "Ce n'est pas un bon signal du monde politique aux familles avec de jeunes enfants", a souligné le directeur général de l'association, Frans Schotte.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires