Le budget bruxellois phagocyté par l'effort fédéral ?

08/03/12 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Trends-Tendances

Le ministre-président bruxellois craint que "le refinancement de Bruxelles pour 2012, qui est de plus ou moins 134 millions d'euros, soit entièrement mangé" par le jeu des transferts de compétences entre le fédéral et les entités fédérées.

Le budget bruxellois phagocyté par l'effort fédéral ?

© Belga

Le refinancement de Bruxelles risque d'être "entièrement mangé" par les efforts budgétaires et par le jeu des transferts de compétences entre le fédéral et les entités fédérées, a averti jeudi le ministre-président bruxellois, Charles Picqué, dans l'émission Matin Première (RTBF).

"Quand je vois les efforts que nous devons faire pour nous aligner sur les trajectoires d'assainissement budgétaire et arriver à l'équilibre en 2015, que j'ajoute à ce que nous coûteraient les compétences usurpées qu'on nous transférerait avec insuffisamment de moyens ; quand je vois aussi les conséquences sur les impôts des personnes ou les impôts régionaux de la crise, je me dis que le refinancement de Bruxelles pour 2012, qui est de plus ou moins 134 millions d'euros, serait entièrement mangé par les efforts que nous devrions faire", a-t-il dit.

Le ministre-président se veut "prudent" face à la possibilité que le fédéral se décharge de certaines compétences "pour s'alléger lui-même". Il plaide pour le maintien de l'engagement du niveau fédéral dans la politique des grandes villes, un sujet d'importance nationale, selon lui.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires