Le Belge a tendance à dénoncer ses proches au fisc

20/07/13 à 09:02 - Mise à jour à 09:02

Source: Trends-Tendances

L'année 2013 semble propice aux dénonciations. Sur les six premiers mois de l'année, on dénombre déjà 1.127 Belges ayant dénoncé leurs voisins, leur famille ou ex-employeur au fisc, soit presque autant que sur toute l'année 2012, indiquent samedi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad sur base des chiffres du SPF Finances.

Le Belge a tendance à dénoncer ses proches au fisc

Une information déjà largement développée dans le magazine Trends/Tendances du 13 juin 2013.

La plupart de ces signalements proviennent de personnes qui se posent des questions sur la voiture de luxe qui fait soudain son arrivée en rue, la piscine qui apparaît dans le jardin ou le travailleur au noir qui officierait chez de la famille ou des amis.

Il s'agit de signalements spontanés qui arrivent via les différents services centraux du ministère. Un peu moins d'un sur trois est anonyme et cela provient presque toujours d'un proche de la personne dénoncée. Ces signalements concernent la fraude fiscale mais aussi souvent des infractions à la législation sociale, comme le travail au noir ou la fraude au domicile. Chaque signalement fait l'objet d'une enquête.

Le nombre de dénonciations a fortement augmenté depuis 2008, passant de 460 à 1.221 l'an passé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires