Lagarde exclut un éventuel report de paiement pour la Grèce

16/04/15 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

Il n'y aura pas de reports de paiement pour la Grèce, a indiqué la directrice générale du FMI Christine Lagarde jeudi.

Lagarde exclut un éventuel report de paiement pour la Grèce

Christine Lagarde © Belga

"C'est clairement une voie qui ne serait pas adaptée ni recommandable dans la situation actuelle", a affirmé Mme Lagarde lors d'une conférence de presse à l'ouverture des assemblées semi-annuelles du FMI et de la Banque mondiale à Washington. Elle était interrogée sur des informations de presse faisant état d'une demande grecque pour obtenir des reports dans les remboursements qu'Athènes doit effectuer auprès de ses créanciers.

Christine Lagarde a souligné que des reports de paiement étaient exceptionnels dans l'histoire du FMI "et n'avaient jamais été suivis de résultats productifs". Selon Mme Lagarde, de tels reports n'ont jamais été accordés à des économies avancées et toujours à des pays en développement.

Elle a ensuite précisé que le FMI l'avait rappelé lors d'entretiens avec le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis, qui se trouve à Washington pour participer aux réunions du FMI et de la Banque mondiale.

La Grèce est soumise à une pression intense alors que le gouvernement de gauche radicale dirigé par Alexis Tsipras doit présenter et faire approuver, avant la fin avril, une liste de réformes approfondies, en échange de quoi elle obtiendrait une aide financière de 7,2 milliards d'euros qui lui permettrait de se renflouer temporairement.

Depuis que cet accord a été conclu le 20 février dernier, les partenaires internationaux de la Grèce (Commission européenne, Banque centrale européenne et FMI) ont régulièrement regretté la lenteur des négociations avec les Grecs. Jeudi encore, la Commission a estimé que les progrès enregistrés jusqu'ici étaient insuffisants.

Les spéculations sur les besoins grecs en liquidités sont également allées bon train, mais Athènes a jusqu'ici toujours honoré ses engagements vis-à-vis de ses créanciers. La Grèce a notamment remboursé 460 millions d'euros au FMI la semaine dernière.

En savoir plus sur:

Nos partenaires