La Wallonie peut mieux faire en matière de simplification administrative

26/03/14 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Trends-Tendances

La Région wallonne a encore des progrès à faire en matière de simplification administrative, estime la section wallonne de la fédération de l'industrie technologique, Agoria, à l'appui de deux études, l'une de la Cour des comptes, l'autre du Bureau du Plan. Ce dernier pointe notamment que les entreprises du sud du pays présentaient en 2012 le coût moyen par employé le plus élevé des trois Régions, une première depuis 2004.

La Wallonie peut mieux faire en matière de simplification administrative

Quant à la Cour des comptes, elle indiquait récemment qu'"aucun élément probant ne permet de conclure qu'en Région wallonne, les charges administratives pesant sur les publics ciblés par la politique de simplification administrative (entreprises, pouvoirs locaux, citoyens, secteur non marchand, fonctionnaires) ont effectivement diminué en 2012 par rapport à 2007, voire qu'elles n'ont pas augmenté".

Agoria regrette la recherche d'économies menée par l'administration wallonne et dénonce le peu de réalisations concrètes dans le domaine de l'e-gouvernement. "La course aux économies prend le dessus sur le développement de nouveaux projets intelligents, durables et innovants", note la fédération. Elle estime que l'administration wallonne "doit économiser de manière judicieuse et créer une plus-value pour une 'e-société' reposant sur une utilisation efficace des TIC".

Le constat d'un manque de simplification administrative en Wallonie est "d'autant plus navrant que des entreprises technologiques wallonnes elles-mêmes sont en mesure d'aider l'administration à s'améliorer: gestion documentaire numérisée, systèmes d'information ou e-government sont des domaines maîtrisés par les entreprises du secteur TIC wallon", relève Thierry Castagne, directeur général d'Agoria Wallonie.

Nos partenaires