La Wallonie a investi 143 millions d'euros dans 74 projets de génie mécanique

19/02/14 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Trends-Tendances

MecaTech, l'un des six pôles de compétitivité de la Région wallonne, a permis le financement de 74 projets de génie mécanique depuis sa création en 2007, a indiqué Jacques Germay, directeur général, lors du MecaTech Day qui rassemblait ce mercredi les acteurs du secteur à Louvain-la-Neuve.

La Wallonie a investi 143 millions d'euros dans 74 projets de génie mécanique

© ThinkStock

"Aujourd'hui, la Wallonie fait partie des 25 régions les plus attractives d'Europe. Et cela, grâce aux Pôles de compétitivité créés en 2007, et notamment au Pôle MecaTech", a expliqué Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'Économie. Ce pôle rassemble aujourd'hui 224 acteurs: 40 grandes entreprises, 92 PME, 67 laboratoires universitaires, 17 centres de recherches, 3 centres de compétences et 5 hautes écoles. Les équipements industriels, pharmaceutiques et les microtechnologies font partie de ses domaines d'activité. Son objectif est de créer de l'emploi et de l'activité en Wallonie, dans le secteur du génie mécanique, en réalisant des projets à vocation internationale et en se basant sur la mise en réseau de ces acteurs.

"En effet, aujourd'hui, les grandes entreprises ne peuvent plus maîtriser toutes les technologies nécessaires à leurs produits. Nous leur proposons alors un ou des partenaires qui peuvent leur apporter la technologie manquante", a noté un représentant de MecaTech. "Le Pôle a changé la manière dont les entreprises wallonnes travaillent entre-elles", a souligné Yves Jongen, président du MecaTech. "Il n'y a désormais plus de sous-traitance mais une réelle collaboration."

"Le génie mécanique est devenu un secteur d'excellence en Wallonie", a déclaré Jean-Claude Marcourt. Ainsi, les entreprises membres du Pôle ont vu leur valeur ajoutée s'accroître de 40% en dix ans tandis que le secteur n'a pas progressé. Leur taux d'emploi a augmenté de 20% alors que dans le secteur, on a assisté à une diminution de 10%.

Au total, 74 projets, soutenus par le Pôle, ont été approuvés par le gouvernement wallon qui y a investi 143 millions d'euros. "La recherche universitaire est financée à 100%, les entreprises, elles, sont financées entre 40 et 80%", a expliqué Jacques Germay, directeur général du MecaTech. Aujourd'hui, 11 projets sur les 74 ont abouti et les innovations qui en découlent sont en phase de production.

Nos partenaires