La taxe sur les automates étonne le secteur financier

28/10/11 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Trends-Tendances

Febelfin, la fédération du secteur financier, s'est déclarée vendredi "surprise" par la décision du gouvernement wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles d'augmenter la taxe sur les distributeurs automatiques de billets et les dispositifs de self-banking, dans le cadre de l'élaboration du budget 2012. Le secteur regrette en outre de ne pas avoir été consulté, a indiqué le porte-parole de Febelfin, Rodolphe de Pierpont.

La taxe sur les automates étonne le secteur financier

© Image Globe

"Nous avons été surpris ce (vendredi) matin en découvrant cette décision", a expliqué le porte-parole. "Concrètement, on ne sait pas encore ce que cela va viser. Mais c'est un changement pour les banques, qui va peser sur leur résultat", a-t-il ajouté.

Febelfin se pose aussi la question de l'opportunité d'une hausse de cette taxe, qui existait déjà en Wallonie. "C'est un mouvement paradoxal, puisque d'un autre côté on encourage l'extension des possibilités offertes par les guichets électroniques", a souligné M. de Pierpont.

Et de préciser que, récemment encore, les banques ont donné la possibilité à leurs clients d'effectuer des opérations dans une institution bancaire dont ils ne sont pas clients. La taxe, qui vise les appareils et non les opérations, touche à l'accessibilité, déplore Febelfin.

Le porte-parole ne sait toutefois pas pour l'heure dans quelle mesure cette augmentation de la taxe sera répercutée sur les clients. "Il faudra voir comment les banques pourront la prendre en charge", a-t-il conclu.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires