La suspension du crédit-adaptation est "incompréhensible" pour l'UCM

11/09/13 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Trends-Tendances

La décision du gouvernement wallon de suspendre le crédit-adaptation, un dispositif qui couvre une partie des frais de formation des salariés, est "incompréhensible", estime mercredi l'Union des Classes Moyennes (UCM) dans un communiqué.

La suspension du crédit-adaptation est "incompréhensible" pour l'UCM

© Belga

Le crédit-adaptation est une aide financière existant depuis 2003 et octroyée par la Wallonie, via le Forem, aux entreprises pour couvrir une partie des frais de formation des salariés. Cette formation doit répondre à trois critères : être qualifiante, spécifique et collective. Toute entreprise peut y faire appel, sans distinction de taille ni de secteur.

La décision de le suspendre a été prise par le gouvernement wallon lors de l'ajustement budgétaire 2013. "Le dispositif ne coûte pourtant que quelque 5 millions d'euros. Un montant qui a permis de soutenir la formation de près de 14.000 salariés en 2012. Soit près de 850.000 heures de formation et 260 entreprises concernées dont 57% de PME", détaille l'UCM.

D'après l'organisation, la décision de supprimer le crédit-adaptation va à l'encontre des priorités du gouvernement fédéral, du plan Marshall wallon et du plan 2022, qui veulent "développer une véritable culture de formation tout au long de la vie." L'UCM appelle dès lors le gouvernement à revoir sa décision et à rétablir le crédit-adaptation lors des prochaines négociations budgétaires.

Nos partenaires