Christophe De Caevel
Christophe De Caevel
Journaliste Trends-Tendances
Opinion

21/10/16 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

'La stratégie de Charles Michel, une politique de l'autruche, mais pas que...'

En écartant d'un revers de la main les réformes structurelles pour se concentrer sur le bouclage du budget, Charles Michel pratique la politique de l'autruche, car les dossiers qui divisent l'équipe gouvernementale vont de toute façon ressurgir tôt ou tard.

Sans les échéances européennes, le gouvernement n'aurait sans doute pas encore bouclé son budget 2017 à l'heure où vous lisez ces lignes. Les ministres buteraient toujours sur la réforme de l'impôt des sociétés et la taxation des plus-values, qui nous a valu un si beau psychodrame. Mais voilà, l'Europe exigeait le budget pour la mi-octobre et Charles Michel, sachant que ses chiffres allaient de toute façon flirter dangereusement avec les balises européennes, n'a pas voulu prendre le risque de froisser le gendarme budgétaire. Il a balayé ces "réformes structurelles" de la table de négociations pour concentrer les efforts sur le budget.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires