"La sécurité sociale belge est minée par les employés d'Europe de l'Est"

17/09/13 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Trends-Tendances

Renaud Bentégeat, l'administrateur délégué du groupe de construction CFE, a déclaré lors d'un débat organisé par Trends que "la sécurité sociale belge est minée par les employés d'Europe de l'Est".

"La sécurité sociale belge est minée par les employés d'Europe de l'Est"

© belga

Le Français se réfère aux ouvriers du bâtiment roumains, polonais et bulgares qui travaillent sur des chantiers situés en Belgique. "Ils travaillent en sous-traitance d'entrepreneurs belges et paient - dans le meilleur des cas - la sécurité sociale dans leur pays d'origine" a déclaré le CEO. "Comme celle-ci y coûte beaucoup moins cher, ces ouvriers ne coûtent que 28 euros de l'heure contre 38 euros pour les ouvriers belges de notre groupe. Non seulement ils affectent la concurrence, mais en plus ils mettent notre sécurité sociale sous pression. Nous avons trop facilement accepté la libéralisation du marché du travail européen."

Bentégeat a également fait allusion aux difficultés de Van De Maele Multi-Techniek. En août, le holding mère CFE a encore amorti le goodwill entier de cette entreprise, pour un montant de 1,7 million d'euros. "Chacune de nos filiales opère de façon autonome, mais nous avons un peu trop de filiales" a déclaré Bentégeat.

En savoir plus sur:

Nos partenaires