La Russie ouvre son gazoduc Nord Stream, voie directe vers l'Europe

06/09/11 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Trends-Tendances

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a inauguré mardi le gazoduc Nord Stream, un projet stratégique qui va approvisionner directement l'Europe occidentale en passant par la Baltique, à l'heure où le ton monte entre Moscou et l'Ukraine, principal pays de transit.

La Russie ouvre son gazoduc Nord Stream, voie directe vers l'Europe

© Image Globe

M. Poutine a lancé le processus de mise en service à la station de compression de Portovaïa, près de Vyborg, sur les bords de la mer Baltique, en commandant sur un ordinateur l'ouverture du gazoduc.

L'homme fort de la Russie était accompagné de l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, qui préside le consortium Nord Stream.

Du gaz technique a été injecté dans la conduite pour la mettre en pression, une étape clé avant l'ouverture prévue en octobre des vannes du gaz naturel.

"Le volume de gaz fourni (sera) comparable à l'énergie produite par onze centrales nucléaires", a expliqué M. Poutine.

Nord Stream, d'une longueur de 1.224 km, doit à terme permettre de transporter 55 milliards de mètres cubes de gaz par an jusqu'à la ville allemande de Greifswald en traversant les eaux territoriales de la Russie, de la Finlande, de la Suède, du Danemark et de l'Allemagne.

La première conduite, d'une capacité de 27,5 milliards de mètres cubes, a été achevée en mai. Une deuxième est en cours de construction et doit être achevée fin 2012, doublant la capacité du gazoduc.

Le coût du projet s'élève à 8,8 milliards d'euros.

Le gazoduc doit permettre de contourner les pays voisins de la Russie par lesquels transite l'essentiel du gaz russe destiné à l'Europe, un enjeu de taille pour Moscou, qui est de nouveau aux prises avec l'Ukraine sur les tarifs du gaz.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires