La rigueur menace la notation des Etats, selon Moody's

23/08/10 à 14:26 - Mise à jour à 14:26

Source: Trends-Tendances

"Les craintes sur la croissance économique", engendrées par les politiques de rigueur menées par de nombreux pays, "constituent un risque pour la notation des Etats", prévient Moody's dans une nouvelle étude.

La rigueur menace la notation des Etats, selon Moody's

© Bloomberg

Les mesures d'économies budgétaires prises par de nombreux pays en Europe font peser un risque sur la croissance à court terme et sur la notation de ces Etats, estime lundi l'agence de notation Moody's dans son étude semestrielle sur les perspectives en Europe.

"Compte tenu de la nécessité de se tenir à des mesures d'économies strictes pour plusieurs années, Moody's estime que les craintes sur la croissance économique constituent un risque pour la notation des Etats, développe l'agence. Ceci est particulièrement vrai en Europe, où la croissance devrait être moins élevée que dans le reste du monde."

Ces craintes sur la croissance en Europe ont déjà incité Moody's à abaisser sa notation sur la Grèce, le Portugal, l'Espagne, l'Irlande et, hors zone euro, sur la Hongrie, plus récemment. Elles pèsent également, dans une moindre mesure, sur la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne qui bénéficient actuellement du triple A, la meilleure note possible, même si ces notes sont "bien ancrées", souligne l'agence.

Moody's avait averti mardi dernier que ces pays pourraient perdre leur note ou, du moins, se rapprochaient d'une dégradation, en raison de leurs difficultés budgétaires. "Le plus important pour une agence de notation est d'évaluer si la rigueur budgétaire continuera à peser sur la croissance économique dans les années à venir", indique l'étude publiée sur le site Internet de Moody's. Et de rappeler que de nombreux pays tablent sur des mesures de rigueur jusqu'en 2013.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires