La reprise s'accélère... tout comme les risques

26/05/10 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Trends-Tendances

L'activité économique dans les pays de l'OCDE se redresse plus rapidement que prévu, mais la volatilité des marchés de la dette souveraine et la surchauffe des économies de marché émergentes font peser des risques croissants sur la reprise.

La reprise s'accélère... tout comme les risques

© Thinkstock

L'Organisation de coopération et de développement économiques a revu à la hausse, mercredi, ses prévisions de croissance dans les pays développés, où elle attend une progression du PIB de 2,7 % en 2010 et 2,8 % en 2011, mais prévient que des risques "plus élevés" qu'auparavant menacent la reprise en raison notamment de la crise de la dette.

Dans sa précédente édition des Perspectives économiques, publiée en novembre, l'OCDE tablait sur une croissance de 1,9 % cette année et 2,5 % l'an prochain dans sa zone, qui réunit les principaux pays riches de la planète.

Après la plus grave récession depuis l'après-guerre, l'activité devrait croître de 3,2 % par an en 2010 et 2011 aux Etats-Unis (+ 2,5 % et + 2,8 % dans les précédentes prévisions). Elle y sera donc nettement plus dynamique que dans la zone euro, bien que les prévisions aient aussi été revues en légère hausse pour les 16 pays qui partagent la monnaie unique : la croissance devrait être de 1,2 % en 2010 et 1,8 % en 2011 (+ 0,9 % et + 1,7 % prévus auparavant).

"La croissance repart dans la zone de l'OCDE, à des rythmes différents selon les régions, et semble plus dynamique" que lors des précédentes prévisions, affirme l'organisation. "Cependant, les risques entourant la reprise mondiale" paraissent "plus élevés aujourd'hui, en raison de l'instabilité des marchés de la dette souveraine" et de la résurgence des "déséquilibres mondiaux".

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires