La reprise mondiale pourrait être plus lente que prévu

09/09/10 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

Source: Trends-Tendances

La reprise de l'économie mondiale pourrait être "plus lente que prévu", sans que l'on sache si cet "essoufflement" sera durable ou temporaire, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques publié jeudi.

La reprise mondiale pourrait être plus lente que prévu

© Epa

"La reprise pourrait être plus lente que prévu", affirme l'organisation réunissant les pays les plus riches de la planète dans son évaluation intérimaire des perspectives économiques.

Fin mai, l'OCDE tablait pourtant dans ses prévisions sur un rebond "plus dynamique" qu'attendu auparavant et sur une croissance de 2,7% en 2010 et 2,8% en 2011 dans la zone OCDE.

Dans son nouveau rapport, l'organisation ne fournit pas de nouvelles prévisions annuelles mais estime que "la croissance dans les économies du G7 (Etats-Unis, Japon, Canada, Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni) pourrait tomber à environ 1,5% en rythme annualisé au second semestre de l'année" (après 3,2% au premier trimestre et 2,5% au deuxième).

Plusieurs "incertitudes considérables" planent sur la reprise, poursuit l'OCDE, citant notamment l'évolution de la consommation privée qui "pourrait être freinée par de nouveaux ajustements des dépenses des ménages".

"Il est encore difficile de dire si l'essoufflement de la reprise est temporaire", prévient le chef économiste de l'OCDE Pier Carlo Padoan.

Selon lui, s'il s'avère qu'il est "durable", "un soutien monétaire supplémentaire pourrait se justifier, sous la forme d'un assouplissement quantitatif et d'un engagement à maintenir les taux d'intérêt à un niveau proche de zéro pendant une longue période", tandis que "l'assainissement budgétaire pourrait être un peu plus lent que prévu" dans les pays "où l'état des finances publiques le permet".

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires