La popularité des voitures électriques redonne des ailes à Umicore

31/07/18 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Belga

Le bénéfice net d'Umicore a crû de 22% au premier semestre pour s'établir à 163 millions d'euros, annonce mardi le groupe belge spécialisé dans la technologie des matériaux et le recyclage. Ses prestations ont été meilleures qu'attendu, en particulier grâce à l'augmentation mondiale de la demande de véhicules électriques et hybrides.

La popularité des voitures électriques redonne des ailes à Umicore

© Bloomberg

Umicore, qui dispose de quatre sites en Belgique, fournit notamment des matériaux pour les batteries au lithium-ion qui sont montées dans les véhicules hybrides et électriques. La demande de matériaux cathodiques est si forte qu'Umicore élargit ses capacités de production en Corée du Sud et en Chine. Les nouvelles lignes seront disponibles cette année encore. Le groupe belge a par ailleurs décidé de construire de nouvelles usines en Chine et en Pologne.

Les préparatifs pour ces investissements sont déjà en cours, assure-t-il. Le port d'Anvers était également candidat pour accueillir le site qui s'établira finalement à Nysa (sud de la Pologne), où les atouts étaient plus nombreux (proximité des clients européens d'Umicore, accès à une main-d'oeuvre technique compétente ainsi qu'à un approvisionnement en électricité à faible émission de carbone).

En Belgique, Umicore va investir dans un nouveau centre de connaissances sur son site existant à Olen, où l'un de ses centres de recherche et développement les plus importants est en activité. Une vingtaine de chercheurs seront recrutés pour ce centre qui sera opérationnel fin 2019.

Nos partenaires