La pension à points, la réforme qui partait dans tous les sens

03/10/17 à 10:00 - Mise à jour à 09:59
Du Trends-Tendances du 28/09/17

Périodes assimilées, rachat des années d'études, métiers pénibles... A chaque semaine, son volet de réforme des pensions. Mais quelle est la logique derrière tout cela ?

La voiture fonce dans le mur. Les uns tentent dans l'urgence de renforcer les freins et les autres essaient d'aménager le mur pour adoucir le choc. Mais personne ne songe vraiment à changer de direction. Voilà un peu l'image de l'avenir de nos pensions, en tout cas l'image qui ressort de la lecture des communiqués syndicaux et patronaux. Les partenaires sociaux regrettent, avec des arguments parfois très différents, le flou persistant sur les objectifs poursuivis par le ministre Daniel Bacquelaine (MR). " En matière de pension, les Belges ont besoin d'un nouveau contrat social, affirme ainsi l'Union des classes moyennes. Le gouvernement prend des décisions en matière de pension sans communiquer clairement sur sa vision globale, ce qui nourrit l'instabilité sociale. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires