Lire la chronique de Thierry Afschrift
Lire la chronique de Thierry Afschrift
Professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles.
Opinion

19/01/18 à 09:38 - Mise à jour à 09:33
Du Trends-Tendances du 11/01/18

"La passion de l'égalité n'est pas seulement propre aux partis qui se disent socialistes"

Dans son dernier livre, le philosophe Drieu Godefridi montre que ce qui permet de rassembler les différentes chapelles du socialisme- de la social-démocratie à la France insoumise de Mélenchon, en passant par les dérives communistes, solidaristes et autres - c'est exclusivement une chose : la passion de l'égalité.

" La passion de l'égalité ", c'est le titre du dernier ouvrage du philosophe belge Drieu Godefridi. L'auteur, qui n'est vraiment pas un adepte du politiquement correct, a sous-titré son ouvrage en indiquant Essai sur la civilisation socialiste. Avec la rigueur qui le caractérise, Drieu Godefridi montre que ce qui permet de rassembler les différentes chapelles du socialisme- de la social-démocratie à la France insoumise de Mélenchon, en passant par les dérives communistes, solidaristes et autres - c'est exclusivement une chose : la passion de l'égalité. Et pour eux, cette égalité s'apprécie, en fait, et non seulement en droit. Il s'agit de l'égalité des conditions économiques, de revenus, voire de capital. Le socialisme, ce n'est donc ni la lutte des classes, ni la nationalisation des moyens de production, ni la cogestion, c'est exclusivement la tendance vers une plus grande égalité...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires