La N-VA dénonce la "concurrence déloyale" de Liège et Charleroi Airport

23/12/13 à 18:59 - Mise à jour à 18:59

Source: Trends-Tendances

Un député de la N-VA, Bert Wollants, a dénoncé lundi la concurrence déloyale que font selon lui les aéroports de Charleroi et de Liège à celui de Bruxelles-National grâce à des injections financières du gouvernement wallon à ces deux plates-formes.

La N-VA dénonce la "concurrence déloyale" de Liège et Charleroi Airport

© Image Globe

"Ce sont surtout le PS et le cdH qui en sont responsables (de cette politique) au sein du gouvernement wallon. L'effet pervers est que ces partis agissent au sein du gouvernement fédéral pour priver (l'aéroport de) Zaventem de la combativité nécessaire pour affronter la concurrence", a-t-il affirmé dans un communiqué.

Selon M. Wollants, le gouvernement fédéral abandonne l'aéroport national à son sort. "Cette absence de stratégie est inacceptable pour un secteur qui emploie au total 40.000 personnes", a souligné le député nationaliste, qui fait aussi état d'un "glissement" d'emplois vers le sud du pays.

La N-VA a présenté lundi un "plan d'action global" qui doit permettre selon elle de donner un ballon d'oxygène au secteur de l'aéronautique et de reconnaître l'importance de Zaventem tout en permettant le développement des aéroports régionaux (flamands).

Le conseil des ministres a approuvé jeudi l'octroi d'un subside annuel de 19 millions d'euros pour financer les infrastructures de sécurité à Brussels Airport, une mesure destinée à soutenir indirectement la compagnie belge en difficulté Brussels Airlines, mais aussi JetairFly et Thomas Cook, face à la concurrence jugée déloyale exercée par la compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair.

Nos partenaires