"La libéralisation a fait flamber le prix du gaz !"

09/02/10 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Source: Trends-Tendances

En six ans, le gaz naturel a vu son prix progresser de 40 %, contre une augmentation de 20 % "seulement" pour l'électricité, révèle une étude de la Creg. En cause, pour le gaz : le tarif des matières premières, bien sûr... mais aussi la politique tarifaire des fournisseurs d'énergie.

"La libéralisation a fait flamber le prix du gaz !"

© Thinkstock

Le gaz naturel est devenu bien plus cher depuis la libéralisation du marché de l'énergie en 2003, et a progressé nettement plus vite que l'électricité, d'après une étude de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg), citée par la presse néerlandophone.

La hausse du prix du gaz est due aux prix des matières premières mais aussi à la politique tarifaire des fournisseurs d'énergie. Pour une famille qui se chauffe au gaz, la facture de décembre 2009 était en moyenne 35 % à 40 % plus élevée qu'en 2003.

Les prix de l'électricité ont, eux, surtout augmenté pour les petits consommateurs. Pour les familles avec une consommation moyenne, la note n'est "que" 20 % plus chère que voici six ans.

Pour Electrabel, la hausse n'est que de 8 % entre 2004 et 2009 !

Dans une réaction aux articles sur les prix de l'énergie, Electrabel affirme mardi qu'il serait plus logique de comparer les prix de l'énergie entre 2009 et octobre 2004, au lieu d'octobre 2003. On peut ainsi comparer les mêmes produits, souligne l'énergéticien. Si l'on compare ces deux dates, on parle d'une augmentation de 8 % et non de 20 %, affirme une porte-parole de la filiale de GDF Suez.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires