La Grèce conclut un accord avec les représentants de ses créanciers

03/12/17 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

Source: Afp

La Grèce a annoncé samedi être parvenue à un accord avec les représentants de ses créanciers dans le cadre de la troisième revue de l'actuel programme d'aide au pays, qui déterminera le versement de la prochaine tranche de prêts.

La Grèce conclut un accord avec les représentants de ses créanciers

Alexis Tsipras gardera son col ouvert tant que la dette grecque ne sera pas allégée. © BELGA IMAGE

"Nous sommes parvenus à un accord avec les représentants des institutions sur tous les sujets", a déclaré à la presse le ministre grec des Finances Euclide Tsakalotos.

M. Tsakalotos et son homologue de l'Economie Georges Stathakis discutaient depuis mardi à Athènes avec les représentants de l'Union européenne, de la Banque centrale européenne, du MES (Mécanisme européen de stabilité) et du Fonds monétaire international.

Afin d'obtenir le feu vert de ses créanciers pour le déblocage de prêts, la Grèce devait s'engager à respecter 95 engagements d'ici décembre, notamment une réforme de la fonction publique et le protection sociale, la libéralisation du marché de l'énergie et une accélération des privatisations.

La conclusion définitive de la "troisième évaluation" du programme grec est prévue à l'Eurogroupe du 22 janvier et doit ouvrir la voie pour le virement d'une nouvelle tranche de prêts au pays endetté, à condition que les réformes soient adoptées auparavant par le parlement grec.

La Grèce vit depuis 2010 sous perfusion de prêts internationaux consentis par les Européens et le FMI au travers de trois programmes, en échange de purges successives d'austérité et de dérégulation qui ont fait fondre d'un quart le PIB et propulsé le chômage à un niveau record dans la zone euro.

Le troisième programme, financé par les Etats membres de l'EU mais pas par le FMI, court jusqu'en août 2018, et Athènes espère ensuite se tourner vers les marchés pour se financer seule.

Nos partenaires