Pierre-Henri Thomas
Pierre-Henri Thomas
Journaliste
Opinion

13/01/17 à 14:41 - Mise à jour à 14:57

La "glocalisation" ou comment éviter à la fois les dangers de la globalisation et du protectionnisme

Si le richissime club fermé des GAFA est plus sensible aux évolutions sociales que ne le sont les politiciens, c'est aussi parce que leur business en dépend. La "glocalisation" pourrait-elle être une réelle solution aux dangers de la globalisation et du protectionnisme ?

Coldplay, Guns N'Roses et Depeche Mode préparent leurs prochaines tournées. Mark Zuckerberg, quatrième fortune mondiale et patron de Facebook, aussi. Il vient de prendre l'engagement de visiter avant la fin de l'année les 50 Etats américains. Il ne s'agira pas d'un voyage d'agrément, mais d'aller sur le terrain voir les diverses faces de la mondialisation.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires