La fin des éco-chèques coûterait cher à l'État

21/03/17 à 13:54 - Mise à jour à 13:54
Du Trends-Tendances du 16/03/17

La disparition des éco-chèques mettrait en péril 1.300 emplois dans la distribution et priverait l'Etat de 70 millions de recettes, conclut une étude de Roland Berger.

Ces éco-chèques qui traînent dans votre portefeuille, vous les remplaceriez volontiers par l'équivalent en salaire net, n'est-ce pas ? Le député Vincent Van Quickenborne (Open Vld) en est convaincu. Il estime que ce système permet aux sociétés émettrices de chèques de réclamer aux commerçants " des frais généraux préjudiciables ", qui se répercutent in fine dans les prix aux consommateurs. Il a donc déposé une proposition de loi visant à la suppression pure et simple des éco-chèques, et tant qu'à faire des chèques-repas que l'on remplacerait par un équivalent en salaire net. Le texte doit être débattu prochain...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires