La Fédération Wallonie-Bxl devra réaliser quelque 150 millions d'économies

12/02/15 à 20:42 - Mise à jour à 20:42

Source: Belga

La Fédération Wallonie-Bruxelles entamera ce vendredi, au lendemain de la révision à la baisse par le Bureau du Plan des prévisions économiques, l'ajustement de son budget 2015 qui devra plus que vraisemblablement subir un tour de vis supplémentaire, en plus des 140 millions d'économies déjà programmés.

La Fédération Wallonie-Bxl devra réaliser quelque 150 millions d'économies

© BELGA

Selon plusieurs sources, les économies complémentaires se chiffreront à quelque 150 millions d'euros, ce qui reviendrait à doubler l'effort initialement prévu. Interrogée jeudi, la porte-parole de Rudy Demotte confirmait la fourchette. "Il est fort probable qu'on soit dans ces eaux-là", a-t-elle dit

Le président de la commission du Budget du Parlement de la Fédération, Olivier Destrebecq (MR, opposition), avance même le chiffre précis de 154,87 millions.

"C'est un chiffre très pessimiste", tient toutefois à relativiser le ministre du Budget, André Flahaut (PS).

Même s'il reconnaît que les prévisions révisées de croissance et d'inflation sont "mauvaises", le ministre rappelle que cette inflation nulle aura aussi pour conséquence la non-indexation d'une série de dépenses à charge de la Fédération. "Il y des plus, mais il y a aussi des moins".

M. Flahaut admet que l'exercice ne sera pas pour autant facile, appelant dans la foulée ses collègues à la "prudence" d'ici la fin du contrôle budgétaire. "On ne peut pas multiplier les promesses si on n'a pas d'argent dans son portefeuille", rappelle André Flahaut, sans penser à un(e) ministre en particulier, assure-t-il. "Le message vaut pour tout le monde..." .

"J'espère qu'on pourra avoir un contrôle budgétaire solide et très rapide. Plus vite on ira, mieux ce sera", a ajouté M. Flahaut.

Le comité de monitoring du budget de la Fédération se réunira ce vendredi pour une première réunion, donnant ainsi le coup d'envoi officiel de l'ajustement budgétaire. Le gouvernement a prévu d'atterrir pour le 30 mars au plus tard.

Nos partenaires