La fameuse taxe française à 75% vit ses dernières semaines

02/01/15 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Belga

L'emblématique taxe à 75% sur les très hautes rémunérations, marqueur du début du quinquennat Hollande, vit ses dernières semaines, les entreprises qui y sont assujetties ayant jusqu'au 1er février pour s'en acquitter une dernière fois.

La fameuse taxe française à 75% vit ses dernières semaines

© REUTERS

Cette "contribution exceptionnelle de solidarité", assise sur la fraction de la rémunération supérieure à un million d'euros versée par les entreprises à leurs salariés, avait été instaurée fin 2013 (après le rejet d'une première mouture fin 2012 par le Conseil constitutionnel) et il était prévu qu'elle s'applique uniquement pendant deux ans, sur les rémunérations de 2013 et 2014.

Le Premier ministre Manuel Valls avait confirmé au cours d'un déplacement à Londres début octobre que cette taxe, promesse emblématique de François Hollande mais qui avait été critiquée dans les milieux d'affaires et aussi par les clubs de football, ne serait pas prolongée et disparaîtrait donc début 2015.

Elle vit donc désormais ses dernières semaines, puisque pour les entreprises qui doivent s'en acquitter, le versement correspondant aux rémunérations de 2014 est exigible au 1er février 2015.

Nos partenaires