La directive hedge funds ? "Le triomphe du lobby financier !"

10/11/10 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Trends-Tendances

Corporate Europe Observatory a publié un rapport incendiaire pour la directive sur les gestionnaires de fonds alternatifs. Selon l'ONG, les lobbies "ont remporté ce qui a été la première grande bataille politique ouverte sur la régulation financière dans l'histoire de l'UE".

La directive hedge funds ? "Le triomphe du lobby financier !"

© Thinkstock

La directive sur les gestionnaires de fonds alternatifs, hedge funds en tête, qui sera adoptée demain jeudi par le Parlement européen, marque "le triomphe du lobby financier", dénonce un rapport publié mercredi par l'organisation Corporate Europe Observatory (CEO).

Cette ONG, spécialisée dans l'observation des activités de lobbying des entreprises, retrace dans son rapport les efforts entrepris par le secteur financier pour échapper à la réglementation européenne.

Selon elle, les lobbies "ont remporté ce qui a été la première grande bataille politique ouverte sur la régulation financière dans l'histoire de l'UE". Ce résultat "est de mauvais augure pour les efforts futurs visant à limiter le pouvoir des entreprises financières", estime Corporate Europe Observatory.

L'ONG pointe notamment l'absence de mesures contre l'évasion fiscale, les exemptions qui permettront à de nombreux fonds d'échapper aux règles et les possibilités offertes aux fonds de pays tiers, notamment basés dans les paradis fiscaux, d'exercer dans l'Union européenne. Le résultat final est très éloigné des revendications exprimées à l'origine par les partisans d'une réglementation plus stricte, comme les socialistes, conclut CEO.

Les eurodéputés socialistes ont néanmoins annoncé mercredi leur intention de voter en faveur de la directive. Même si elle est "imparfaite", elle représente "un pas en avant significatif", ont-ils indiqué. Les socialistes se félicitent en particulier de règles encadrant l'effet de levier et le pillage des actifs. La directive jettera "un peu de lumière dans le trou noir de la finance internationale", a estimé le Luxembourgeois Robert Goebbels.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires