La diminution de la TVA dans l'horeca coûte trop cher

19/01/12 à 07:28 - Mise à jour à 07:28

Source: Trends-Tendances

La diminution de la TVA dans le secteur Horeca a créé de nouveaux emplois mais son coût pour les finances publiques est trop élevé, relève une étude menée par le groupe de réflexion Itinera, dont fait état "De Standaard" dans son édition de ce jeudi.

La diminution de la TVA dans l'horeca coûte trop cher

© REUTERS

Le 1er janvier 2010, la TVA prélevée dans le secteur est passée de 21 pc à 12 pc. La mesure, qui s'inspire de la France, était réclamée par les libéraux. Elle devait permettre de réduire le travail au noir dans le secteur, créer de l'emploi et lutter contre la fraude fiscale.

Des emplois ont bel et bien été créés, estime Itinera: fin 2010, 147.460 personnes travaillaient dans l'horeca en Belgique, soit 4.750 de plus que l'année précédente. En tenant compte de l'effet de la croissance économique dont a bénéficié le secteur, la création d'emplois serait de 3.176 équivalents temps plein.

Les finances publiques ont toutefois souffert de la mesure qui a coûté un montant oscillant entre 172 millions et 242 millions d'euros, soit de 55.000 à 75.000 euros par travailleur et par an.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires