La déclaration fiscale en Belgique est "complexe et fastidieuse"

24/05/12 à 19:07 - Mise à jour à 19:07

Source: Trends-Tendances

En Belgique, la déclaration fiscale à l'impôt des personnes physiques est "plus complexe et fastidieuse que dans beaucoup d'autres pays", indique une étude de Deloitte, menée en Belgique et dans 21 autres pays, parmi lesquels la Chine, le Brésil, l'Inde, la Russie ou les Etats-Unis.

La déclaration fiscale en Belgique est "complexe et fastidieuse"

© Belga

"Un contribuable belge passe en moyenne de 2 à 5 heures pour remplir la déclaration, avec du temps perdu surtout pour rassembler tous les bons documents", souligne Patrick Derthoo, un des deux auteurs de l'étude.

Si la Belgique se trouve en bonne position par rapport à ses voisins en ce qui concerne la déclaration électronique, le processus fiscal pourrait gagner en efficience pour le citoyen comme pour l'administration, constate l'étude. Une étape supplémentaire devrait être par exemple franchie en préremplissant la déclaration avec les données relatives aux prêts hypothécaires. Des discussions sont en cours avec les banques à ce sujet.

En Belgique, la déclaration fiscale compte plus de 400 champs à remplir, ce qui classe notre pays en tête sur ce plan, derrière l'Espagne, où l'on retrouve plus de 700 réponses potentielles à fournir. La déclaration la plus courte se trouve en Chine, avec seulement une vingtaine de cases. En moyenne, une déclaration compte moins de 200 cases devant être remplies.

Avec Belga

Nos partenaires