La croissance économique régionale devrait s'accélérer entre 2015 et 2018

17/06/13 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Trends-Tendances

Alors que la croissance de l'économie belge devrait être quasiment nulle en 2013 et n'atteindre que 1,2% en 2014, les perspectives pour les trois Régions du pays devraient suivre la même courbe avant une accélération à partir de 2015, selon les nouvelles perspectives économiques régionales 2013-2018 publiées lundi par l'Iweps (Institut wallon de l'Evaluation, de la Prospective et de la Statistique), le Bureau fédéral du Plan, l'IBSA (Institut Bruxellois de statistique et d'Analyse) et le SVR (Studiedienst van de Vlaamse Regering).

La croissance économique régionale devrait s'accélérer entre 2015 et 2018

© Thinkstock

Ainsi, cette année, la croissance économique devrait également être très faible en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie "sous l'hypothèse d'une reprise très lente en zone euro". A partir de 2014, les trois régions devraient retrouver "un même sentier de croissance économique soit 1,2% en 2014 et entre 1,6 et 1,8% par an sur la période 2015-2018", peut-on lire dans un communiqué.

La croissance moyenne pour le PIB pour la période 2015-2018 atteindrait 1,8% en Région wallonne, 1,7% en Région flamande et 1,6% en Région de Bruxelles-Capitale. Au niveau national, cette moyenne devrait être de 1,7%. "Si l'emploi wallon a relativement moins souffert durant la longue période de crise que dans les autres régions, un rétablissement plus prononcé de la productivité moyenne est néanmoins attendu à moyen terme, pesant, avec la modération de la croissance économique, sur les perspectives d'emploi", note l'IWEPS. "Avec 9.300 unités supplémentaires par an à partir de 2015, la progression de l'emploi devrait s'avérer moindre qu'avant la crise. Ce rythme, combiné à une évolution lente de la population active, devrait toutefois permettre la poursuite de la baisse du taux de chômage wallon, qui s'établirait en 2018 à 15,7%."

Le taux de chômage devrait tourner autour des 8% en Flandre en 2018 et des 20,2% dans la région bruxelloise.

En savoir plus sur:

Nos partenaires