La crise ivoirienne fait flamber le cacao

07/12/10 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Trends-Tendances

Le marché du cacao reste suspendu à l'évolution de la crise politique en Côte d'Ivoire, premier exportateur mondial de cacao et dont la récolte de fèves brunes représente plus du tiers de la production mondiale.

La crise ivoirienne fait flamber le cacao

© Reuters

Les cours du cacao se sont envolés de plus de 10 % depuis l'annonce des résultats de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire la semaine dernière, grimpant mardi à leur plus haut niveau depuis quatre mois, sur un marché affolé par l'aggravation des tensions dans le pays.

Sur le marché Liffe de Londres, le prix de la tonne de cacao pour livraison en mars est grimpé mardi jusqu'à 2.074 livres sterling, soit une progression de plus de 11 % depuis jeudi, atteignant leur plus haut niveau depuis fin août. Sur le marché NYBoT-ICE de New York, le contrat sur le cacao pour livraison en mars s'est envolé de plus de 13 % sur les trois dernières séances, montant mardi jusqu'à 3.123 dollars la tonne, un niveau plus vu depuis début août.

Le marché restait suspendu à l'évolution de la crise politique en Côte d'Ivoire, premier exportateur mondial de cacao et dont la récolte de fèves brunes représente plus du tiers de la production mondiale.

Le pays est déchiré depuis la semaine dernière entre deux rivaux revendiquant la présidence du pays et ayant prêté serment chacun de son côté. "Il faut s'attendre à une période d'instabilité, tant que le pays aura échoué à trouver une issue nette à cette élection présidentielle, soulignait Kona Haqué, analyste de la banque Macquarie. La possibilité d'interruption à court terme de la production ou des ventes du pays sont très surveillées par le marché international."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires